SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
 issue18Negativity in Religious Discourse author indexsubject indexsearch form
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Journal

Article

Indicators

Related links

  • Have no similar articlesSimilars in SciELO

Share


Tópicos del seminario

On-line version ISSN 2594-0619Print version ISSN 1665-1200

Abstract

RASTIER, François. Signe et négativité : une révolution saussurienne. Tóp. Sem [online]. 2007, n.18, pp.13-55. ISSN 2594-0619.

Saussure est le premier théoricien occidental à faire de la négativité le fondement de la définition même de l’unité linguistique, rompant ainsi avec la positivité des substances, garantes de la référence depuis Aristote. Les conséquences de cette rupture, pour ce qui concerne le modèle du signe, commencent à peine à être comprises, à la lumière des manuscrits récemment découverts. C’en est fini de la clôture du signe, et la sémiotique répond donc à un principe de contextualité généralisé en principe de textualité. Plus généralement, c’est l’épistémologie de l’ensemble des sciences de la culture qui est touchée par cette révolution conceptuelle, qui concerne même l’anthropologie philosophique.

        · abstract in English | Spanish     · text in Spanish     · Spanish ( pdf )