SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
 número55Las salinas de Santa María y del Peñol Blanco en la segunda mitad del siglo XVI: Frontera, mano de obra y articulación territorial índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • No hay artículos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Tzintzun

versión impresa ISSN 0188-2872

Resumen

GUZMAN PEREZ, Moisés. Otomies et Mazahuas au Michoacan, XVe-XVIIe siécles: Traits d'une histoire. Tzintzun [online]. 2012, n.55, pp.11-74. ISSN 0188-2872.

L'historiographie des peuples indigénes du Michoacan n'a pas fait attention aux indigénes otomies et mazahuas qui étaient établis á l'est de cet état. C'est par la forte présence du peuple tarasco ou purépecha, situé partout l'état du Michoacan, et même par le travail évangéliste dans le diocése de Vasco de Quiroga, que les chercheurs ont pris la décision á ne pas étudier les minorités ethniques. Cette recherche a le but de reconstruire l'histoire des otomies et des mazahuas d'avant et d'aprés la conquête du Michoacan. Elle est fondée sur les chroniques des Franciscains et sur les rapports géographiques du XVIe siécle. Elle est également basée sur des documents inédits trouvés dans les archives locaux et étrangers et aussi dans la bibliographie spécialisée des XVe et XVIIe siécles. L'étude signale l'arrivée des deux peuples au territoire <<Michoaque>> depuis la moitié du XVe siécle et le rôle que tous les deux ont accompli pendant la conquête militaire des espagnols en 1522. En outre, l'article analyse l'influence de l'évangélisation des Franciscains sur ees deux peuples, les activités productives variées qu'ils ont fait oú ils étaient employés et les stratégies qu'ils ont appliquées pour maintenir le control de leur territoire et la défense de leur identité.

Palabras llave : Otomies; mazahuas; indigénes du Michoacan; conquête; évangélisation.

        · resumen en Español | Inglés     · texto en Español     · Español ( pdf )

 

Creative Commons License Todo el contenido de esta revista, excepto dónde está identificado, está bajo una Licencia Creative Commons