SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
 issue35Argumentation within language, polyphony and proverbsThe sign of polemic. Elements of Argentine controversy about Alberto Nisman author indexsubject indexsearch form
Home Pagealphabetic serial listing  

Services on Demand

Journal

Article

Indicators

Related links

  • Have no similar articlesSimilars in SciELO

Share


Tópicos del seminario

On-line version ISSN 2594-0619Print version ISSN 1665-1200

Abstract

ZOPPI FONTANA, Mónica G.. Entre langues et discours: "oui, mais pas beaucoup". Tóp. Sem [online]. 2016, n.35, pp.133-172. ISSN 2594-0619.

Le but de cet article est d'analyser la signification discursive et sémantique de l'expression "(si), pero no mucho" ((oui), mais pas beaucoup), qui apparaît en espagnol dans des textes écrits en portugais brésilien. La description s'organise en deux étapes : la première décrit la valeur argumentative de cette expression comme marqueur discursif contre-argumentatif et analyse les effets de déréalisation (MD) qu'elle produit. La seconde décrit l'énonciation de cette expression en espagnol, en analysant son fonctionnement comme modalisation autonymique de l'énoncé, qui est à l'origine d'un mouvement de relecture et de réinterprétation. En conclusion, l'expression "(si), pero no mucho" ((oui), mais pas beaucoup) condense dans sa matérialité linguistique les traces d'un mouvement argumentatif et d'un mouvement subjectif. Cette expression, en raison de son écriture en espagnol, présente les marques d'une énonciation ironique dont la fondation discursive réside dans la détermination historique des processus d'identification/subjectivation de locuteurs brésiliens qui sont affectés par les effets idéologiques du conflit linguistique entre l'espagnol et le portugais à l'intérieur du Mercosur.

Keywords : modes de dire; subjectivité; identité linguistique.

        · abstract in English | Spanish     · text in Spanish     · Spanish ( pdf )