SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
 número25Hacia una poética de la traducción índice de autoresíndice de assuntospesquisa de artigos
Home Pagelista alfabética de periódicos  

Tópicos del seminario

versão impressa ISSN 1665-1200

Resumo

VENUTI, Lawrence. La traducción: entre lo universal y lo local. Tóp. Sem [online]. 2011, n.25, pp. 161-179. ISSN 1665-1200.

La traduction, à chaque période historique et dans chaque région géographique, met en jeu trois pratiques intimement liées : un acte interprétatif dans lequel le traducteur applique des interprétants formels et thématiques pour transformer le texte source en texte traduit ; la construction d'un réseau de relations intertextuelles grâce à l'application d'interprétants créant des relations entre le texte source et de la culture, d'une part, et de l'autre la culture et la langue d'arrivée ; et l'établissement, grâce à ces pratiques, d'une attitude éthique envers le texte source et la culture d'origine, à travers lesquelles la traduction préserve o défie le statu quo culturel et social dans la situation d'arrivée. Préserver, c'est renforcer l'actuelle hiérarchie des valeurs linguistiques et culturelles ; défier, c'est enregistrer les différences linguistiques et culturelles en ne tenant pas compte de la hiérarchie précisément en signe de respect envers la culture du texte d'origine. Ces points seront développés dans l'analyse de deux cas : la première, la traduction en latin de l'Odyssée d'Homère par Livius Andronicus, quant à la deuxième analyse, il s'agit de deux versions anglaises de la pièce de Sénèque intitulée Œdipe, d'une part celle de E. F. Watling, et de l'autre, celle du poète Ted Hughes.

        · resumo em Espanhol | Inglês     · texto em Espanhol     · pdf em Espanhol