SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
 número72Autopsia de una matanza: El destino de los cuerpos femeninos muertos en Acteal (22/12/1997)Culpabilidad y sanción penal en la violencia del tráfico de drogas. Una perspectiva normativa índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • No hay artículos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Trace (México, DF)

versión On-line ISSN 2007-2392versión impresa ISSN 0185-6286

Resumen

RAMOS GIL, Irene. Visibilidad e invisibilidad en la desaparición de los 43 estudiantes de Ayotzinapa. Trace (Méx. DF) [online]. 2017, n.72, pp.98-116. ISSN 2007-2392.  http://dx.doi.org/10.22134/trace.72.2017.93.

Depuis la disparition de quarante-trois étudiants de l’École normale rurale d’Ayotzinapa, cet événement a été rendu public et médiatisé grâce à la volonté des compagnons et des parents des disparus qui ont donné de la visibilité aux circonstances de cette disparition ainsi qu’à l’ultérieure évolution de l’enquête judiciaire. Pourtant, une tension prévaut entre le visible et l’invisible dans la manière dans laquelle l’enquête sur les étudiants disparus et leurs corps a été menée, médiatisée et consignée. À partir d’une rapide restitution des faits, cet article cherche à comprendre comment les agissements de différents acteurs : étudiants, parents des disparus, autorités nationales et experts internationaux contribuent à donner de la visibilité (ou de l’invisibilité) à la disparition forcée.

Palabras llave : disparition forcée; visibilité/invisibilité; espace public; corps; Ayotzinapa.

        · resumen en Español | Inglés     · texto en Español     · Español ( pdf )