SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
 número70Del hule al chapopote en la plástica mexica. Una revisión historiográficaFuerzas armadas y seguridad: Ambivalencia crítica en el México democrático índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • No hay artículos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Trace (México, DF)

versión On-line ISSN 2007-2392versión impresa ISSN 0185-6286

Resumen

MONTUFAR LOPEZ, Aurora. Copal de Bursera bipinnata. Una resina mesoamericana de uso ritual. Trace (Méx. DF) [online]. 2016, n.70, pp.45-78. ISSN 2007-2392.

Le présent article démontre que le copal chinois (Bursera bipinnata) était une résine destinée à l'offrande aux dieux lors des rituels agricoles en Mésoamérique. Il décrit un processus d'extraction, qui n'a connu aucun changement au cours de ces cinq derniers siècles, dans le bassin du Río Balsas. L'utilisation du copal se démarque à l'occasion de célébrations calendaires pour le culte du Soleil et des dieux de la Terre, de l'Eau, du Feu, du Vent et de la Guerre, puisque sa fumée aromatique, en plus d'être considérée comme un aliment divin, permettait d'établir un lien entre les dieux et les hommes ; il était également utilisé lors des rites de production agricole, de santé et de réussite dans divers travaux de subsistance. Par ailleurs, une explication sur l'utilisation actuelle au cours des festivités de Temalacatzingo (rituel encore pratiqué aujourd'hui) comme allégorie de la continuité culturelle mésoaméricaine est apportée. Pour finir, il sera démontré que le copal occupe une place importante parmi les offrandes aux entités anciennes et chrétiennes.

Palabras llave : Copal; rituel; Temalacatzingo; sahumerio; Bursera bipinnata.

        · resumen en Español | Inglés     · texto en Español     · Español ( pdf )