SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.50La práctica de la milpa, el ch’ulel y el maíz como elementos articuladores de la cosmovisión sobre la naturaleza entre los tzeltales de Tenejapa en los Altos de Chiapas índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • No hay artículos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Estudios de cultura maya

versión impresa ISSN 0185-2574

Resumen

GUTIERREZ SANCHEZ, Javier. «Être jeune » dans différents contextes ch'oles du nord du Chiapas. Estud. cult. maya [online]. 2017, vol.50, pp.299-322. ISSN 0185-2574.  http://dx.doi.org/10.19130/iifl.ecm.2017.50.814.

Le texte a pour objectif de discuter les constructions du fait «d’être jeune» à partir des formes linguistiques de la langue indigène ch'ol ; lesquelles sont interprétées dans le contexte de leurs significations relatifs au travail, la puissance, le statut, la hiérarchie sociale, et comme reconnaissance communautaire qui les amène, en tant qu’individus, à passer d'une catégorie d'être enfants à celle de personnes mariées. Dans le cadre de l'argumentation ethnographique l’on passe par la vie quotidienne, les cycles de vie et la vision du monde pour argumenter comment la reproduction du fatit «d’être jeune» change selon les divers contextes au nord de l'état du Chiapas, au Mexique, tels que la ville de Palenque, certains « ejidos » de la Selva Lacandona, la localité de Tila ouau sein d"ejidos" dans des terrains communaux ruraux, comme le cas de Nueva Esperanza, où la reproduction de la catégorie de paysan et d’indigène est fondamentale.

Palabras llave : être jeune; ch'oles; vie quotidienne; cycle de vie; éducation; vision du monde.

        · resumen en Español | Inglés     · texto en Español     · Español ( pdf )