SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.57 número1¿Promesas idealistas? América Latina en tiempos de la Responsabilidad de ProtegerLas corrientes políticas del Partido de la Revolución Democrática en el Distrito Federal (1997-2012) índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • No hay artículos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Foro internacional

versión impresa ISSN 0185-013X

Resumen

OLMEDA, Juan C.  y  ARMESTO, Alejandra. La recentralisation et les gouverneurs: pourquoi ceux-ci ne la refusent-ils pas invariablement? Le cas du Mexique. Foro int [online]. 2017, vol.57, n.1, pp.109-148. ISSN 0185-013X.  https://doi.org/10.24201/fi.v57i1.2360.

Les études au sujet de la nouvelle vague de recentralisation cherchent surtout à expliquer ce qui mène les autorités nationales à la promouvoir et quels sont les éléments qui contribuent à son succès. La plupart de ces travaux supposent que toutes les autorités subétatiques rejettent la recentralisation. On propose ici, au contraire, que l’attitude de ces autorités varie suivant les effets du processus sur leurs intérêts: même si elles refusent la recentralisation fiscale et politique, elles peuvent avoir des raisons pour appuyer la recentralisation administrative. Selon ce principe, on analyse l’attitude des gouverneurs mexicains face à la recentralisation administrative et politique qu’a connue le pays sous la présidence d’Enrique Peña Nieto.

Palabras llave : recentralisation; intérêts territoriaux; gouverneurs; Mexique; réformes de l’éducation et de la politique.

        · resumen en Español | Inglés     · texto en Español     · Español ( pdf )