SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.57 número1Coloso fragmentado: la agenda “interméstica” y la política exterior latinoamericanaLa recentralización y los gobernadores: ¿por qué no siempre se oponen? Analizando el caso de México índice de autoresíndice de materiabúsqueda de artículos
Home Pagelista alfabética de revistas  

Servicios Personalizados

Revista

Articulo

Indicadores

Links relacionados

  • No hay artículos similaresSimilares en SciELO

Compartir


Foro internacional

versión impresa ISSN 0185-013X

Resumen

SERRANO, Mónica. Des promesses idéalistes? L’Amérique latine au temps de la Responsabilité de Protéger.Traducido porLorena Murillo S.. Foro int [online]. 2017, vol.57, n.1, pp.55-108. ISSN 0185-013X.  https://doi.org/10.24201/fi.v57i1.2363.

L’incorporation du principe de Responsabilité de Protéger (RdeP), dans les paragraphes 138 et 139 du Document Final du Sommet mondial de 2005, n’aurait pas été possible sans l’appui d’un groupe important de pays latino-américains. L’article analyse les circonstances qui expliquent la sympathie de ceux-ci envers ledit principe, ainsi que les raisons citées en guise de justification par d’autres pays qui l’ont refusé. Il faut tenir compte, en premier lieu, de l’importance de l’appareil des droits de l’homme en Amérique latine, dans l’environnement propice découlant de la vague de démocratisation qui a traversé la région. Il est vrai, néanmoins, qu’un élément clef pour comprendre l’appui à ce principe -qui cherche à éviter des atrocités, même au prix de risquer l’ingérence extérieure- se trouve dans l’expérience même d’avoir subi des crimes contre l’humanité.

Palabras llave : droits de l’homme; crimes atroces; crimes contre l’humanité; intervention humanitaire.

        · resumen en Español | Inglés     · texto en Español     · Español ( pdf )